Elodie Dumoulin – Illustratrice

Bonjour et bienvenue !

Ci-dessous vous trouverez une grande partie de mes illustrations.
Vous trouverez toutes les infos sur les salons auxquels je participe sur la page Salons et expos.
Pour suivre mon actualité, suivez ma page Facebook.

Créatures & saisons

« Créatures & saisons » est une série que j’ai entamée en 2013, sans trop me projeter dans ce que cela pourrait devenir. L’idée initiale était simplement d’associer une créature légendaire à une saison, et de décliner le thème. Afin de renforcer l’homogénéité de l’ensemble, j’ai également défini un format, 33×55 cm, et décidé de travailler en technique traditionnelle uniquement.

Légendes

Issue de familles bretonnes, j’ai toujours baigné dans les légendes. C’est en illustrant les légendes arthuriennes que j’ai participé à ma première exposition, en 2012 au château de Comper en Brocéliande. A cette occasion, j’ai réalisé dix peintures, toutes à l’acrylique sur papier dont trois triptyques. Morgane, est la seule illustration de cette série à fonctionner en solo. Arthur et le géant du Mont-Saint-Michel est depuis devenu un diptyque.

Un quatrième triptyque est venu s’ajouter à la série, l’année suivante, illustrant l’affrontement entre Yvain et Esclados à la fontaine de Barenton.

La dernière image est un assemblage des personnages arthuriens, réalisés lors de mon travail de fin d’étude, en 1999.

Fantasy

Vous l’aurez remarqué, presque toutes mes peintures pourraient être classées sous le terme « Fantasy ». J’ai intégré ici les illustrations qui ne relèvent pas d’une catégorisation plus précise.

Bo et les dragons

Bo est le nom de ce personnage qui s’est imposé comme récurrent dans mon travail ces dernières années. Cette jeune fille, blonde et eurasienne, maniant le katana ou le bâton et entourée de dragons, représente un joyeux mélange de ce que j’aime : les dragons, les elfes, le métissage génétique et culturel, les arts martiaux, …

Je pense d’ailleurs que je n’en ai pas encore terminé avec elle !

Steam

J’aime les mélanges, et donc avec le « Steam » je me promène à la frontière du genre, mêlant à la vapeur des machines les oreilles des elfes, les ailes des fées, mais aussi les lieux de mon enfance. La plupart de ces illustrations comportent des détails tirés de la ville de Nantes.

Anges et démons

A mon sens, anges et démons relèvent autant de la fantasy que les dragons et autres créatures féériques. Ce qui m’interpelle dans ces mythologies, c’est cette opposition à priori parfaite entre ombre et lumière, entre bien et mal, qui donne furieusement envie d’en explorer la zone grise, celles des anges diaboliques et des démons angéliques.